Création ASCIEN études de prix bâtiment – Episode 1/3

Conseil en études de prix en bâtiment
Table des matières

Après 10 ans dans des grandes entreprises générales de construction (VINCI, EIFFAGE, LEON GROSSE), où j’y acquis une forte expertise, j’ai eu l’opportunité de créer ma propre société. A la veille des 4 ans de mon entreprise ASCIEN, j’ai eu envie de revenir sur les étapes de la création de ma société spécialisée en études de prix bâtiment.

Création entreprise – Etudes de Prix

1ère étape : octobre 2016

La première étape a été de prendre contact avec tous mes anciens partenaires (métreurs, BET structures, BET techniques, sous-traitants) pour leur indiquer mon intention et pour récolter leurs remarques. Certains m’ont conseillé de contacter la Chambre de Commerce et Industrie (CCI) ; ce que j’ai fait.

2ème étape : novembre 2016

Développement :

Pour pouvoir exercer le métier d’ingénieur études de prix, j’ai dû faire le choix entre acheter un logiciel de chiffrage et développer mon propre outil. Mon expérience m’a montré que, dans les logiciels du commerce, on perdait souvent la flexibilité. Je me suis alors tourné vers le développement de mon propre outil en m’inspirant des bonnes idées. J’avais particulièrement apprécié l’outil de chiffrage gros-œuvre développé chez LEON GROSSE.

J’ai voulu rester sur Excel, qui reste un logiciel utilisé dans la plupart des entreprises.

J’ai d’abord attaqué par le fichier de chiffrage des corps d’états secondaires. J’ai constitué une bibliothèque de prix actualisable avec les principaux prix. Le but premier était de constituer la trame du fichier. La bibliothèque serait complétée au fur-et-à mesure des consultations menées pour les différentes études. J’ai ensuite travaillé sur un moyen sécurisé de récupérer les prix de cette bibliothèque sans avoir à ressaisir les prix. J’ai opté pour un système de code prix.

C’est dans cette période très riche intellectuellement que j’ai eu également l’idée d’analyse technique pour le Gros-Œuvre. C’est en me rendant à la nuit du trading, en assistant à une conférence sur l’analyse technique, acheté un livre (commencé mais jamais fini) que ça m’a inspiré pour mon logiciel de gros-œuvre. A l’époque, je n’avais pas imaginé que cela me demanderait autant de travail de rendre cette idée concrète. Aujourd’hui c’est opérationnel et très efficace.

J’ai réalisé aussi un travail sur les grues à tour. Je me suis toujours dit qu’il fallait optimiser ce poste de dépense important des frais de chantier. J’ai réalisé une base de données de grues (courbe de charge) et eu l’idée d’un fichier de calcul de charge de grue en 4D (positionnement 3D + Prix). Ce logiciel est opérationnel mais je ne l’ai utilisé qu’une fois à ce jour. Finalement beaucoup de travail pour être très peu utilisé, mais bon quand on aime on ne compte pas !!!

Formation :

J’ai réalisé le stage « 5 jours pour entreprendre » à la CCI.

Les principaux thèmes abordés étaient les suivants.

  • Les clefs de la réussite :
    • D’abord un projet personnel ;
      • Vos motivations ;
      • Vos contraintes ;
      • Votre personnalité ;
      • Votre potentiel ;
      • Vos compétences et votre expérience ;
    • Une idée
  • L’étude de marché :
    • Structure, taille, évolution ;
    • Contraintes environnementales ;
    • Etude des comportements ;
  • Positionnement stratégique ;
  • Les statuts juridiques ;
  • La protection sociale ;
  • Marketing :
    • Valeurs ;
    • Politique produit ;
    • Packaging ;
    • Politique de prix ;
    • Politique de communication…
  • Comptabilité ;
  • Formalité des entreprises ;
  • Aides aux entreprises.

Cette formation a été très intéressante et me semble même indispensable.

Démarches diverses :

  • Contact Expert-Comptable ;
  • Contact FFB – UNTEC ;
  • Achats livres sur les Eurocodes 0, 1 et2.

3ème étape : décembre 2016

Développement :

J’ai travaillé sur le projet de « Rénovation et extension du Stade Roland Garros ». Pour cette étude, on avait proposé une approche probabiliste du planning. En effet, sur ce projet, le minutage était très important car les tournois devaient pouvoir se faire chaque année. J’avais vraiment trouvé cette approche très intéressante. La lecture du livre sur l’Eurocodes 0 avec son approche probabiliste m’avait également beaucoup plu. J’ai eu donc envie de proposer une « Approche probabiliste du prix de la construction ».

L’étude probabiliste permet de :

  • Déterminer la plage de variation du prix ;
  • D’estimer la probabilité d’apparition de ce prix ;
  • D’en déduire le risque de ce prix ;
  • D’optimiser le prix en fonction du risque.

Certains diront que je me suis fait plaisir. C’est vrai que j’aime particulièrement les mathématiques. Mais cette approche me permet de comprendre également les différences de prix parfois importantes qu’il peut y avoir pour un même projet.

Cette étude probabiliste peut permettre de faire la différence par rapport à la concurrence qui ne travaillerait qu’en mode déterministe. Je pense que je dois davantage communiquer sur cette approche à mes clients. Bonne piqûre de rappel.

J’ai également continué à travailler sur ma base de données CES.

Marketing :

J’ai voulu bien faire les choses, donc j’ai réalisé une étude de marché. Pour cela j’ai récolté des données (FFB, SYNTEC, UNTEC, Moniteur).

J’ai travaillé sur l’identité de ma future entreprise (nom et logo).

J’ai examiné la facturation de mes services.

J’ai eu l’idée d’un fil d’actualité sur mon projet de création d’entreprise sous LinkedIn. L’article de blog que vous êtes en train de lire est une réécriture de ce fil.

J’ai enfin beaucoup travaillé au développement de mon réseau LinkedIn.

Formation :

Je suis allé à une réunion d’information sur Project Online chez Microsoft.

J’ai pris des renseignements sur les différents logiciels de chiffrage du marché. Espionnage !!!

J’ai lu les livres :

Entreprendre – Une introduction à l’entreprenariat de Frank JANSSEN

Eléments de fiabilité des constructions – Introduction aux Eurocodes de Jean-Armand CALGARO

Administratif :

J’ai réalisé des démarches auprès de Pôle Emploi et des Mutuelles de santé.

4ème étape : janvier 2017

Développement :

J’ai travaillé sur mon logiciel de chiffrage du gros-œuvre qui intègre une partie métrés. Je me disais que mes clients me demanderaient à la fois le métré et le chiffrage. En réalités c’est assez récemment que j’ai réussi à faire comprendre à mes clients l’intérêt que je fasse à la fois le métré et le chiffrage. En effet cela va dans le sens de l’optimisation de l’étude. En plus cela leurs revient moins cher.

J’ai voulu examiner la possibilité de faire des métrés en 3 dimensions (but : connexion avec courbe de charge de grue 3d). J’ai commencé l’Analyse technique des temps unitaires (modélisation mathématique : courbes de tendance). Enfin j’ai voulu réaliser une étude sur le prix des aciers de béton armé. Aujourd’hui cette étude est intégrée à mon logiciel de chiffrage du gros-œuvre.

Marketing :

J’ai continué le fil d’actualité sur la création d’entreprise sur LinkedIn.

J’ai continué le développement du réseau LinkedIn.

J’ai adhéré à la Fédération Française du Bâtiment.

J’ai collecté des données pour l’étude de marché.

Formation :

J’ai continué à lire le livre Base de calcul des structures selon l’Eurocode 0 de Jean-Armand CALGARO, Haig GULVANESSIAN et Milan HOLICKY.

Administratif :

J’ai continué mes démarches auprès de Pôle Emploi et des Mutuelles de santé.

Rigolo de se replonger dans les différentes étapes de la création de ma société d’études de prix 4 ans après. C’était une période très riche en rencontres durant les différentes formations notamment. Ces rencontres m’ont beaucoup inspiré. Elles m’ont aussi rassuré et persuadé d’avoir fait le bon choix de l’entreprenariat.

Samuel Fourmault

Samuel Fourmault

Ingénieur Études de Prix depuis 2006, j’ai étudié de nombreux projets, en neuf ou en réhabilitation, de tailles diverses.
J’ai travaillé dans des grandes entreprises comme VINCI, EIFFAGE et LEON GROSSE.
J’y ai acquis une forte expertise que je mets maintenant à votre service.

Partagez cet article
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin